Qu’est-ce que la rosacée ?

La rosacée, une maladie chronique de la peau du visage

La rosacée est une maladie inflammatoire chronique de la peau du visage parfois affichante qui peut avoir un impact important sur la vie des personnes touchées.(1)

Elle se manifeste par des rougeurs sur le visage, principalement sur les joues et le nez, accompagnées de boutons inflammatoires (papules et pustules).

La rosacée se déclare généralement vers 25-30 ans, avec une nette prédominance féminine puisque 60 à 70% des cas sont des femmes.(1)  Le pic de la rosacée se situe entre 40 et 50 ans.(3)

La rosacée touche principalement les personnes à peau claire.(1)

 

La rosacée touche près de 3 % des Français, soit plus de 1 million de personnes.1
Toutefois la rosacée reste encore très sous-diagnostiquée.3

 

En effet, la rosacée se manifeste par des signes cliniques qui peuvent être confondus avec d’autres maladies (acné, dermite séborrhéique, etc.) ou avec de simples phénomènes passagers et indépendants, comme des rougeurs suite à un effort physique ou à une variation de température brutale.

Pourtant, certains signes de la rosacée peuvent évoluer significativement et avoir un impact sur la vie quotidienne des patients.(4)

La rosacée peut en effet entraîner un sentiment de honte, augmenter l’anxiété, réduire l’estime de soi et entraîner un isolement social.(5)

La rosacée est donc souvent associée à une souffrance des patients, à une altération de leur qualité de vie, à un préjugé d’alcoolisme, une idée reçue.

Les hommes atteints présentent le plus souvent des formes sévères de rosacée. Plus de 90% des cas de rhinophyma surviennent chez des hommes.(1)

 

 

Témoignage patient
Haut de page