Symptômes et signes cliniques de la rosacée

L’origine de la rosacée est encore mal connue, mais plusieurs causes ont été évoquées(1) :

  • Vasculaire, suite à l’altération des vaisseaux sanguins
  • Infectieuse, due à un parasite ou à une bactérie
  • Immunitaire (mécanisme de défense de l’organisme)

 

Les signes cliniques les plus fréquents de la rosacée
sont les suivants :

-
- Des rougeurs transitoires ou permanentes
-
Des petits vaisseaux dilatés
- Des boutons inflammatoires

La rosacée touche particulièrement le visage au niveau des joues et des pommettes, du nez, du front et du menton.

Les signes cliniques de la rosacée et leur intensité varient selon chaque patient et influencent le traitement.(1) Ainsi, une personne atteinte de rosacée peut présenter uniquement des rougeurs transitoires sans jamais évoluer vers les autres stades de la maladie.
Le patient peut également avoir des rougeurs permanentes, des vaisseaux dilatés ou des boutons dès l’apparition des premiers signes cliniques de la maladie.

Haut de page