Idées reçues

Femme2

Alcoolisme, manque d’hygiène… stop aux idées reçues !

 

 

La rosacée est une maladie dite « affichante » qui a un impact non négligeable sur la vie des patients qui font face à de nombreuses idées reçues.

 

Il existe des traitements qui font disparaître définitivement la rosacée

  • FAUX
    De nombreux sites proposent des traitements curatifs contre la rosacée. Cependant aucun traitement n’a prouvé cliniquement une telle efficacité aujourd’hui.

 

La couperose, les rougeurs et les œdèmes sur le nez sont liés à de l’alcoolisme

  • FAUX
    Toutefois, de nombreuses personnes atteintes de rosacée craignent d’être considérées comme des alcooliques.(4, 5) En effet, les signes cliniques peuvent apparaître ou être déclenchés à la suite d’une faible consommation d’alcool et les rougeurs induites par la rosacée peuvent facilement être assimilées à une consommation excessive d’alcool. Mais les rougeurs dues à la couperose et les œdèmes persistants, développés principalement sur le nez, sont caractéristiques de la rosacée et ne sont en aucun cas dues à de l’alcoolisme.

 

La rosacée ne touche que les femmes

  • FAUX
    Si la rosacée touche plus particulièrement les femmes, les hommes peuvent également être atteints. Ces derniers présentent d’ailleurs souvent des formes sévères de rosacée.(1)

 

La rosacée ne se déclare qu’après 40 ans

  • FAUX
    Même si le pic de la rosacée se trouve entre 40 et 50 ans, elle peut se déclarer dès l’âge adulte.

 

 

Quiz

Si vous aviez une rosacée, quels éléments seraient susceptibles de déclencher une poussée de rougeurs ?

 

 

 

Solutions : A, C, D, F, G, I

Haut de page