Questions fréquentes

 

Je rougis tout le temps et pour un rien, est-ce de la rosacée ?

Les rougeurs transitoires du visage déclenchées par une émotion, un stress ou une contrariété ne sont pas forcément un des signes cliniques de la rosacée. Les rougeurs ou flushes de la rosacée sont assez caractéristiques : elles atteignent le visage mais respectent la région autour des yeux. Elles peuvent s’accompagner de picotements voire de larmoiements et sont parfois associées à une sensation de malaise, de chaleur généralisée et surtout elles durent plusieurs minutes.

 

Quelle est la différence entre la rosacée et la couperose ?

La couperose est une dilatation permanente des petits vaisseaux du visage. Ils sont surtout visibles sur les côtés du nez, les pommettes, les joues. La couperose est donc un des signes cliniques de la rosacée.

 

J’ai eu plein d’acné pendant mon adolescence, vais-je avoir des poussées de rosacée ?

L’acné et la rosacée sont deux maladies de peau totalement différentes et il n’y a pas de passage de l’une vers l’autre. Même si elles peuvent se ressembler, beaucoup de choses les opposent :

  • L’acné débute le plus souvent à l’adolescence et disparaît vers 20 ans ; la rosacée apparaît vers 25 ans et se manifeste le plus souvent vers 50/55 ans.
  • L’acné est une maladie du follicule pilosébacé ; la rosacée a une origine vasculaire.
  • L’acné est caractérisée par la présence de points noirs et/ou de microkystes ; la rosacée s’accompagne de signes vasculaires : rougeurs, couperose…
  • L’acné peut être localisée sur l’ensemble du visage, dans le décolleté et dans le haut du dos ; la rosacée touche particulièrement le visage au niveau des joues et des pommettes, du nez, du front et du menton.

 

Mon médecin m’a diagnostiqué une rosacée, aurai-je aussi de la rosacée oculaire ?

La rosacée oculaire qui se traduit par des rougeurs des yeux et des paupières, des picotements, une sensation d’œil sec, peut intervenir sans signes cutanés visibles de la rosacée. Chez des patients porteurs d’une rosacée du visage, l’atteinte oculaire n’est pas obligatoire dans l’évolution de la maladie.

 

Peut-on aller chez l’esthéticienne faire un soin de peau lorsque l’on a de la rosacée ?

La rosacée se traduit par une peau réactive, très facilement irritable, réagissant à la moindre agression. Les soins esthétiques type gommage, peeling superficiel ou nettoyage de peau sont donc déconseillés. Les cosmétiques gras, occlusifs sont également générateurs d’inflammation et les masques de ce type sont aussi à éviter.

 

Ma mère est atteinte de rosacée, vais-je aussi être touché(e) par cette maladie ?

Une prédisposition familiale existe chez les personnes souffrant de rosacée : un tiers des patients signale que l’un de leurs parents avait des rougeurs au visage.(1)

 

Téléchargements

Haut de page